ITSI BITSI PIN-UP BIKINI !

C'est un genre en soi, entre fanzinat inconscient et piraterie éditoriale. Les photographies sont découpées des pages de Cinémonde ou de ces merveilleuses revues de nus artistiques des années 50, type Paris Cocktail et Paradise ou Folies de Paris et de Hollywood. Les dessins sont chouravés dans des numéros de 100 Blagues ou de V Sélection. Lassalvy, René Caillé, Pichard et tous les autres.
Quant aux textes, leur origine reste non-controllée. Des articles sur la sexualité, des récits galants, des blagues pas drôles.
Le tout, imprimé sur papier torche-fesse et pesant entre 32 et 36 pages, n'est que très légèrement olé-olé mais possède le charme des publications fauchées et inutiles, avec parfois, au détour d'une page, quelque surprise, comme cette Betty Page, rebaptisée Sheree Kirk et citant Freud.
À la toute fin, le responsable de la chose signe son forfait, l'idiot, et donne son adresse. Au fil des revues (Belamie, Mam'sel, No Magazine, Rififi...), quatre noms reviennent, immanquablement.
Le gang des trafiquants d'images coquines !
D'abord, nous avons monsieur Van Der Bogaert et madame Jeanne Baert, tout deux domiciliés Ter Heydelaan, à Deurne (Anvers). Ensuite, monsieur Theys, lui aussi basé sur Anvers mais habitant la rue Volk. Et enfin, leur correspondant français, un certain Marcel Picavet, 39 rue Sedaine à Drancy.
Peut être un jour en saura-t-on plus sur ces pieds-nickelés de l'érotisme belge (et sur leur d'Artagnan Seine Saint-Denisque)... mais, au fond...
...vraiment...

...est-ce bien nécessaire ?
( Notons, pour les amateurs, que de nombreux scans de la revue Belamie sont disponibles sur le blog Au Carrefour Etrange. N'oubliez pas d'en remercier le taulier ! )

1 commentaire:

losfeld a dit…

Vive la filière belge