RAMENES PAS TA SCIENCE !

LES MUTANTS DE PANURGE, ERIC GUEZ
EDITIONS DE LA BRIGANDINE, 1981

Bonjour et bienvenue dans notre nouvelle rubrique : la pose publicitaire ! Le menton volontaire, le sourire ultra-bright et le regard bleu-acier qui te fixe à la surface de ce blog telle l'aiguille de l'entomologiste, petit papillon, laisses-moi te dérouler les arguments de ma vente à la sauvette.

Voila : J'ai récemment écrit, pour la revue Cheribibi, un article sur la littérature de science-fiction pornographique. Il s'intitule "Sexe-Friction : La fesse obscure de la lune," est paru dans le numéro 8, pèse dans les 15 000 signes, mesure 3 pages et si il évoque, comme de bien entendu, les classiques de la sexe-fiction anglo-saxonne des sixties - ceux-là même qui, par exemple, firent la réputation de la collection Chute Libre - il n'oublie pas pour autant d'effectuer un long détour dans les méandres de la production porno-SF pour sex-shops et hall de gare mal-famés.
On y croise ainsi, et par ordre d'apparition, le Siderelle de Jean-Louis Vilier, les Erotic Fictions de Jimmy Guieu, les series OSSEX, Lord Bionic, Max Von Grub, Benoit Lange et les fameuses collections Eroscope et Brigandine. Malheureusement, dans mon empressement à le rédiger, j'ai commis une bourde.
Elle n'est certes pas dramatique mais me turlupine suffisamment pour que j'abandonne ce démarchage et - l'erratum étant le service après-vente de la presse écrite - passe à la réparation des biens.

La bourde est un oubli. J'ai tout bonnement oublié de parler d'un roman, publié en 1981 aux éditions de la Brigandine et écrit par Eric Guez : Les Mutants de Panurge.
Le titre, en lui-même, n'est pas le plus jouissomatique de la collection. On est bien loin des géniaux - listing à chaud - Le Feu Occulte, Sorcellerie Rémoulade, Lubrique à Braque, Ton Corps Est Tatoué ou encore L’Éducation Gentiment Sale, mais l’intérieur, par contre, mérite qu'on lui sacrifie les deux petites heures de lecture qu'il nécessite.
Les amateurs du Fleuve Noir Anticipation en général, et des romans de Kurt Steiner en particulier, seront tout spécialement à la fête puisque, outre un personnage principal aussi détestable que l'Alberg des Enfants de L'Histoire (grand classique de la collec' Anticipation signé Kurt Steiner et paru en 1969), l'ensemble du récit tourne autour des recherches d'un super-scientifique justement dénommé... Kurt Steiner !

Comme une grande partie des romans édités par la Brigandine, Les Mutants de Panurge accumule ainsi clins d'oeils appuyés et poncifs décapés : Le détective privée et la vamp éplorée, le bordel extraterrestre et ses multiples possibilités, la planète terre ravagée par les guerres et envahie par les déchets, le vil mutant équipé d'un double dard pour pénétrations concomitamment anales et vaginales, la petite fille vampire saphique, Einstein et H.G. Wells en voyageurs spatio-temporels, j'en passe et des meilleures.
Le résultât manque un brin de férocité mais à l'arrivée, Eric Guez n'étant pas un manchot, le lecteur est satisfait et c'est déjà pas mal.
Quant à ce billet, il peut s’arrêter là : mon erreur est réparée, je suis soulagé, inutile d'en rajouter !

Je résume ! Cheribibi # 8, été 2013. 5 € et plein de bonnes choses dedans : un dossier sur Joe "Telstar" Meek, un entretien avec Marc Caro, des illustrations de Frank R. Paul, etc, etc., bref : un investissement qui ne se regrette pas, parole de robo !

4 commentaires:

Kerys a dit…

Par les testicules de Yog-Sothoth ! J'ignorais jusqu'à l'existence de cette revue. Ça sent l'abonnement, ça. Sinon, merci d'avoir convoqué les duettistes Jean Passe et Desmeilleurs… (Dommage que je sois né trop tard pour écrire dans la Brigandine. Ou pas…)

artemus dada a dit…

Je vais essayer de le trouver, il y a un revendeur prés de chez moi d'après le listing.

Bien joué en tout cas, j'ai hâte de te lire !

Franck Jammes a dit…

Les Mutants de Panurge, c'est La foune de l'espace ?

Chéri-Bibi a dit…

Yo Robo, tu devrais (re)faire ton autopromo biscotte ta contribution au bouquin Gore c'est d'la balle bébé !

La bibise!